SOPHIE COS-LAGNEROT
HYPNOSE / THERAPIES BREVES / EMDR-IMO à Marseille
23 av des chutes lavie, CENTRE ATLANTIS, 13004 MARSEILLE, France
 

Bienvenue sur mon site

Stressanxiété chroniquetroubles du sommeil ou de l’alimentationhyper émotivitédouleurs chroniques ou encore phobiestroubles de stress post traumatiquedeuil ou séparation difficile… Toute personne confrontée à l’une de ces problématiques et désirant l’affronter ressent bien souvent de la solitude dans sa souffrance, un sentiment d’isolement et parfois même de l’incompréhension de la part de son entourage.

 

S’engager dans un travail de guérison mobilise beaucoup d’énergie et demande de faire preuve de courage et d’une certaine endurance. Pour que ce travail soit optimal, il est donc essentiel pour le patient de bénéficier d’une écoute attentive, d’une présence et d’un soutien sans faille.

 

C’est ce en quoi consiste ma mission en tant que thérapeute : être présente, entendre et comprendre puis encourager, accompagner, et guider mes patients sur le chemin de leur guérison grâce à l’emploi de techniques thérapeutiques telles que les thérapies brèves orientées solution, l’hypnose, ou encore l’EMDR-IMO.


Sophie Cos-Lagnerot

Mon parcours

  • Diplôme d’Etat de Masso-kinésithérapie à l’IFMK de Marseille.
  • Hypnose thérapeutique et médicale avec Laurence Adjadj (institut HYPNOTIM).
  • Hypnose et sexologie avec Laurence Pellet Lloret (institut HYPNOTIM).
  • Thérapie brève orientée solution avec Sophie Tournouër (institut HYPNOTIM).
  • Hypnose et douleur avec Théo Chaumeil (institut HYPNOTIM).
  • Hypnose et enfant avec Laurence Adjadj (institut HYPNOTIM).
  • EMDR-IMO avec Laurence Adjadj (institut HYPNOTIM).
  • Masterclass EMDR-IMO avec Laurent Gross (CHTIP)
  • SWAN et hypnose rapide avec Philippe Miras (AFNH)

Un peu plus sur moi

Titulaire d’un diplôme d’Etat de Masseur Kinésithérapeute depuis 2003, j’ai débuté ma vie professionnelle en tant que « mécanicienne » des corps humains. J’emploie volontairement ce terme que l’on réserve habituellement à des véhicules car c’est un peu comme ça que j’ai ressenti les choses au fil des années. Lors de mes études, on m’a appris à réparer des corps, à corriger des déséquilibres musculaires, à soulager des tensions par des massages, des étirements… Mais le temps passant et les patients se succédant, j’ai réalisé petit à petit que mes soins techniques n’étaient pas toujours suffisants, qu’une autre demande émanait plus ou moins subtilement de mes patients et qu’au-delà de la souffrance corporelle, se cachait bien souvent une souffrance émotionnelle.

J’ai alors appris, année après année, à écouter les corps parler afin d’entendre ce que les cœurs n’osaient exprimer. Progressivement, ma patientèle s’est modifiée au point que je recevais de plus en plus de personnes en proie à un mal être émotionnel plutôt que physique. Certes, j’avais la capacité d’écoute, mais que faire de ce que venaient livrer ces patients sur ma table de massage ? Mon intuition et mes nombreuses lectures me dictaient bien quelques petits conseils à leur donner mais je n’étais pas à l’aise ce faisant, je ne me sentais pas assez légitime.

J’ai donc décidé de me former en psychopathologie puis j’ai poussé la porte de l’Institut HYPNOTIM afin d’obtenir un diplôme en Thérapies brèves orientées solutionHypnose et EMDR-IMO.

C’est ainsi que j’ai découvert le monde aussi fascinant que mystérieux du conscient, de l’inconscient, des émotions et de leur expression.

Depuis, j’ai ouvert un cabinet de consultations thérapeutiques et je continue d’exercer mon métier de kinésithérapeute en parallèle. Cette double pratique me permet d’être toujours en lien avec les trois constituants fondamentaux de l’être humain : le cœur, le corps et l’esprit.

Ma philosophie d'accompagnement

J’accorde énormément d’importance à la toute première séance. C’est un moment essentiel car c’est celui durant lequel vous me présenterez votre problématique. C’est aussi un moment délicat, car il n’est pas toujours aisé de se livrer à une personne que l’on ne connaît pas. C’est pourquoi installer un climat de confiance, une alliance thérapeutique, sera pour moi une priorité dans cette première entrevue.  

Nous explorerons ensemble les aspects de votre vie sur lesquels vous souhaitez évoluer, les blocages que vous rencontrez, les comportements et émotions qui peuvent être un frein à votre épanouissement personnel. Nous déterminerons également les limites que vous souhaitez poser pour nos entretiens (sujets sensibles, thématiques à éviter…) afin que vous soyez à l’aise et en sécurité lors des séances. J’écouterai vos mots avec attention, bienveillance et sans jugement, ce qui me permettra de construire un travail sur-mesure, de m’adapter à vos besoins, à votre sensibilité, à votre unicité. Nous discuterons et choisirons alors ensemble les outils thérapeutiques qui vous seront les plus bénéfiques. Ce premier entretien, qui constitue une séance à part entière, est une étape importante durant laquelle nous amorcerons déjà le travail.


Il n’y aura pas de nombre ou de rythme imposé pour les séances.

C’est vous qui déciderez, au fur et à mesure de votre avancée sur le chemin de la guérison, de l’intérêt ou non de mettre un coup d’accélérateur, de ralentir la cadence ou de faire une pause sur le bord du chemin.

C’est également vous qui saurez lorsque vous serez arrivé à destination. Mon rôle sera simplement de vous accompagner et de vous aider à bien vous équiper pour ce voyage vers votre mieux-être.

Les séances

Durée

  • Hypnose : 1h
  • Thérapie brève orientée solution : 1h
  • EMDR-IMO : 1h

Tarif

60€

La consultation

1h

En fonction de la problématique abordée, de vos besoins et de mes disponibilités, il est possible de faire des séances plus longues (jusqu’à 2h). Il s’agira de le déterminer ensemble à l’avance. Le tarif s’ajustera alors en fonction du temps alloué à la séance.

Je reçois les enfants à partir de 6 ans, les adolescents et les adultes.

Pour les enfants de parents séparés ou divorcés, une autorisation écrite du parent absent sera nécessaire pour toute prise en charge.

IMPORTANT ! 

Avant toute prise en charge, il est impératif de m’informer d’une éventuelle prise en charge psychiatrique et/ou de la prise de psychotropes.

Hypnose

Bien qu’elle soit de plus en plus utilisée, l’hypnose est encore aujourd’hui une technique empreinte d’une aura de mystère. Nous avons tous en tête cette image de l’hypnotiseur avec ses yeux écarquillés, les mains levées au-dessus d’une personne totalement assujettie et obéissant à tous ses ordres, aussi farfelus soient-ils…

L’hypnose médicale et thérapeutique se fait dans le respect le plus total du patient et de ses limites. Elle a d’ailleurs été validée et reconnue par l’INSERM en 2015.

C’est une technique qui s’adresse à toute personne désireuse de se défaire d’émotions handicapantes (anxiété, stress, phobies…), de blocages (douleur chronique, manque de confiance en soi, deuil, séparation difficile…) ou de troubles du comportement (alimentation, sommeil, dépendances…).

L’hypnose amène à un état modifié de conscience. On l’atteint grâce à un travail de focalisation interne intense, ceci afin de se couper progressivement des stimuli extérieurs et de court-circuiter la pensée consciente. Le but est de pouvoir ainsi aller explorer les blocages mais aussi les ressources situées dans l’inconscient sans être freiné par l’esprit conscient.

Il n’existe pas un seul état hypnotique mais une multitude de niveaux de ce que l’on appelle la transe hypnotique et le travail thérapeutique peut s’effectuer dans chacun de ces niveaux. L’état d’hypnose se rapproche plus du rêve semi conscient (comme lorsque l’on commence à s’endormir ou se réveiller) que du sommeil.

Certaines personnes auront l’impression de rester dans un état de conscience quasi normal, d’autres auront la sensation d’avoir dormi profondément. Certains auront besoin de garder le contrôle tout au long de la séance, d’autres préfèreront se laisser aller totalement.

Dans tous les cas le travail thérapeutique pourra se faire, dans la mesure où le patient se sent en confiance avec son thérapeute et à la condition qu’il ait envie que cela fonctionne.

Selon l’objectif du patient, l’hypnose servira à établir un dialogue avec l’inconscient, à négocier avec lui la levée de blocages, à comprendre certains mécanismes handicapants pour mieux les déconstruire ou encore à aller explorer les ressources qu’il n’a pas conscience de détenir. En tant que kiné, j’aime dire à mes patients que l’hypnose s’apparente un peu à un massage de l’esprit…


EMDR-IMO

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing – Docteur Francine Shapiro) et l’IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires – Docteur Danie Beaulieu) sont des techniques qui utilisent les mouvement des yeux afin de diminuer/abolir l’impact émotionnel d’un traumatisme.

On observe ces mêmes mouvements oculaires lors de la phase de sommeil paradoxal, phase pendant laquelle nous rêvons et qui permet au cerveau de « digérer » les événements de la journée passée.

Lorsqu’un événement classique survient, son souvenir séjourne pendant quelques jours dans une zone du cerveau dans laquelle il est associé aux émotions (le système limbique). Par exemple, vous venez de voir au cinéma un film qui vous a beaucoup ému. Le lendemain, à l’évocation de la scène la plus triste, vous sentez encore poindre l’émotion et les larmes peuvent à nouveau vous monter aux yeux. Après plusieurs jours en revanche, vous serez capable de raconter la scène à un ami sans que l’émotion ne se manifeste. Vous avez digéré le souvenir.

Lorsqu’un événement traumatisant se produit, il se manifeste avec une telle violence qu’il va stagner dans votre système limbique et y élire domicile pour un temps parfois très long. L’évocation de ce souvenir ou parfois même un son, une odeur ou une image vous le rappelant suffira à déclencher les émotions violentes qui y sont rattachées. C’est ainsi qu’après un accident de voiture traumatisant, certaines personnes déclencheront des crises d’angoisses des années plus tard au simple son de freins qui crissent, ou de la chanson qu’ils écoutaient au moment de l’accident.

Lorsqu’un événement classique survient, son souvenir séjourne pendant quelques jours dans une zone du cerveau dans laquelle il est associé aux émotions (le système limbique). Par exemple, vous venez de voir au cinéma un film qui vous a beaucoup ému. Le lendemain, à l’évocation de la scène la plus triste, vous sentez encore poindre l’émotion et les larmes peuvent à nouveau vous monter aux yeux. Après plusieurs jours en revanche, vous serez capable de raconter la scène à un ami sans que l’émotion ne se manifeste. Vous avez digéré le souvenir.

Lorsqu’un événement traumatisant se produit, il se manifeste avec une telle violence qu’il va stagner dans votre système limbique et y élire domicile pour un temps parfois très long. L’évocation de ce souvenir ou parfois même un son, une odeur ou une image vous le rappelant suffira à déclencher les émotions violentes qui y sont rattachées. C’est ainsi qu’après un accident de voiture traumatisant, certaines personnes déclencheront des crises d’angoisses des années plus tard au simple son de freins qui crissent, ou de la chanson qu’ils écoutaient au moment de l’accident.

Un outil particulièrement efficace

L’EMDR-IMO est un outil particulièrement efficace car il va permettre, en associant les mouvements oculaires à un travail thérapeutique, d’aller ranger le souvenir dans la bonne zone du cerveau, dans la salle des archives, là où l’émotion n’est plus présente. Le patient pourra alors à nouveau évoquer ou repenser à l’événement sans que cela n’impacte son état émotionnel.

 

Ces techniques s’adressent aux personnes souffrant d’un syndrome de choc post traumatique (attentat, accident, agression, …) mais également à celles dont un souvenir particulier crée un handicap dans leur quotidien (crises d’angoisse, troubles du sommeil, somatisation…). Elles sont également très pertinentes dans le traitement des phobies.

 

Pour les patients souffrant de pathologies oculaires, il est également possible de procéder par « tapping » afin de ne pas solliciter les yeux. Le thérapeute, avec l’accord du patient, exécutera alors de légers tapotements alternés sur les genoux de ce dernier afin de recréer le schéma de traitement de l’information.


Thérapie brève orientée solution

La thérapie brève orientée solution (Steve de Shazer et Insoo Kim Berg) est un modèle qui place le patient au centre de sa propre thérapie afin qu’il soit entièrement acteur dans son processus de guérison. C’est une approche dans laquelle l’interaction patient-thérapeute a pour objectif de trouver et de mobiliser les ressources du patient afin qu’il développe les compétences nécessaires à la résolution de son problème. Il est primordial qu’une alliance thérapeutique solide se crée entre les deux parties pour que le travail soit efficace.

 

 

Un temps d’évocation du problème sera nécessaire en début de prise en charge mais rapidement le travail sera axé sur le présent et l’avenir, sur les solutions du patient.

Sur une problématique définie et unique, une prise en charge excède rarement les dix séances. Pour des problématiques multiples, il s’agira de définir un ordre de priorité dans le traitement et d’établir un objectif pour chacune des problématiques.

Gestion des émotions, stress, anxiété, confiance en soi, troubles du sommeil, du comportement alimentaire, douleurs chroniques, difficultés relationnelles, deuil, séparation difficile, troubles de la sexualité… sont autant de domaines dans lesquels l’approche orientée solution apporte une aide solide.

Informations pratiques

Accès

Je vous reçois en consultation dans mon cabinet situé à Marseille au :

23 av des chutes lavie
CENTRE ATLANTIS
13004 MARSEILLE
France

Le CENTRE ATLANTIS se situe sur le parking du supermarché U EXPRESS, vous trouverez donc aisément des places de stationnement gratuites.

A l’angle gauche du U EXPRESS, passez par le portillon en fer puis longez la coursive au bout de laquelle vous trouverez une porte vitrée. Passez cette porte, descendez au -1 (ascenseur ou escalier) puis présentez-vous à l’accueil.

À savoir

Pour tout renseignement ou prise de rendez-vous, veuillez me contacter par téléphone (appel ou SMS) ou par mail

J'accepte les paiements par chèque ou espèces.

 

En cas d'impossibilité d'honorer un rendez-vous, merci de me prévenir au plus tôt afin que je puisse attribuer le créneau à une autre personne.

Contact

Envoyé !

Erreur serveur

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.